Le Patrimoine imprimé en Tunisie depuis l’apparition de l’imprimerie jusqu’au milieu du XXème siècle : sa conservation et son exploitation

  • Emna Madani Faculté des sciences humaines et sociales, Tunis

Résumé

Face à l’accroissement des risques naturels, humains et techniques et de la dispersion des fonds non soumis à des normes de sauvegarde reconnues à l’échelle internationale, le défi aujourd'hui dépend, non seulement, de notre capacité de produire et de développer les moyens de transfert de l'information, mais aussi de notre capacité de conserver et de rendre accessible ce qui a été produit tout au long de l’histoire. L’objectif est de permettre à ce patrimoine de servir la communauté scientifique internationale. Si nous nous intéressons au patrimoine imprimé, il est important de se référer, non seulement, aux
sciences de l’histoire et du patrimoines, mais également à la bibliothéconomies et science de l’information et aux sciences expérimentales.
Dans ce contexte, nous avons abordé le sujet du livre imprimé en Tunisie depuis l'avènement de l'imprimerie jusqu’à la première moitié du XXe siècle. L’accent a été mis sur la relation dialectique entre la connaissance communiquée par le biais par l’imprimerie d’une part, et les mécanismes et les techniques de sa conservation et de son accessibilité d’autre part.
Nous avons essayé de montrer que la valeur du patrimoine imprimé, dépend de la capacité des responsables de le conserver et de le rendre accessible étant donné les risques de perte, de négligence ou de décomposition naturelle.Cette recherche essaie de mettre en évidence et revaloriser la richesse des connaissances en Tunisie qui ont été réalisées suite au mouvement cognitif, politique et sociale. En effet, ce dynamisme interne et externe a transformé la Tunisie à un espace géopolitique ouvert à tous les courants de pensée et aux développements scientifiques mondiaux.Cette ouverture a été reflétée sur les modèles d'écriture et a produit une richesse des sources, des contenus, des langues et des techniques de codifications des connaissances.
Tout au long de ce travail de recherche, nous avons essayé de présenter la relation syndrome entre le patrimoine imprimé et les mécanismes de sa conservation et de son accessibilité qui nous a mis aujourd'hui devant une nécessité méthodologique différente qui prend en considération la complexité et la diversité méthodologique et technique plus que la simplification et la réduction.

Publiée
2019-04-19
Comment citer
MADANI, Emna. Le Patrimoine imprimé en Tunisie depuis l’apparition de l’imprimerie jusqu’au milieu du XXème siècle : sa conservation et son exploitation. Revue maghrébine de documentation et d'information, [S.l.], n. 26, p. 107-108, avr. 2019. ISSN 1737-0744. Disponible à l'adresse : >http://www.revue-uma.rnu.tn/index.php/RMDI/article/view/307>. Date de consultation : 19 mai 2024
Rubrique
Résumés de thèses